Découvrez la richesse et la beauté des îles Vanille de l’Océan Indien dans le Trapèze des Mascareignes

TOP
trapèze des mascareignes

Trapèze des Mascareignes

Le Trapèze des Mascareignes correspond à la zone qui délimite 6 belles îles de l’océan Indien. La plus imposante d’entre elles de par la taille est sans nulle doute Madagascar avec une surface de 587 041 km². Il comprend aussi d’autres iles toutes aussi magnifiques notamment Maurice, La Réunion, Mayotte, Comores et Seychelles. Chacune des iles qui composent le TDM a sa propre spécificité. Leur point commun reste le climat tropical et les sites paradisiaques qu’elles renferment. Unies par l’Océan Indien, ces iles sont dotées d’une biodiversité inégalable. Le paradis terrestre se trouve dans cette portion du globe dénommée Trapèze des Mascareignes.

Découvrez les îles du Trapèze des Mascareignes

Faites connaissance avec les 6 îles paradisiaques de l’Océan Indien qui forment le Trapèze des Mascareignes.

Trapèze des Mascareignes et ses richesses culturelles

Point de rencontre des navires marchands du 18 et du 19e siècle, les iles de l’Océan indien ont une population très métissée. D’influences africaines, asiatiques, européennes malaises, tout ce brassage ethnique a conduit à une population forte sympathique et aimable. L’ile Maurice est par exemple marquée par une population multiculturelle. On y retrouve des descendants de Chinois, de Colons européens, des Indiens, des Créoles… Port-Louis la capitale, est le reflet de sa population : cosmopolite. Cette mixité est à l’origine d’une culture riche et affirmée. La gastronomie, les danses traditionnelles et les musiques locales vous feront voyager dans le temps. A la Réunion par exemple les concerts de M’aloya ne manqueront pas de vous émerveiller. L’artisanat Seychellois produit de jolies maquettes de bateaux mais aussi de très séduisants articles de vannerie, à l’instar des chapeaux tressés. L’art traditionnel est conservé, car il se transmet de génération en génération pour créer des articles témoin de la richesse culturelle des habitants du Trapèze des Mascareignes.

Trapèze des Mascareignes et ses endroits touristiques

Connu auparavant sous le nom d’iles vanille, le trapèze des Mascareignes est la destination à ne pas rater pour un voyage touristique. En effet, toutes ses iles comprennent des endroits fascinants avec des paysages exotiques. Partir pour le Trapèze des Mascareignes, c’est choisir une aventure rocambolesque. Les forêts y sont incroyables avec une grande variété d’espèces endémiques que vous ne trouverez nulle part ailleurs. Contemplez les fameux baobabs de Madagascar, ou encore ses plages d’un blanc immaculé.  Au nord de l’ile, les eaux turquoise et limpides vous inviteront à plonger ou tout simplement à vous promener le long de la jetée.
Un séjour au trapèze des Mascareignes sans rencontrer les petits mammifères captivants que sont les lémuriens ne serait pas complet. Ces animaux dont la notoriété a émergé grâce au film Madagascar font la fierté des Malgaches.
Si la visite d’une nature préservée, des sites naturels atypiques, vous intéresse, la Réunion est le must où aller. Ce petit bout de France sous les tropiques promet un voyage inoubliable entre vallées et colline, mer et volcan. A ce propos, le plus connu reste le Piton de la Fournaise qui est encore actif. Pour découvrir le point culminant de l’océan Indien jusqu’à 3000m d’altitude., visitez le Piton des Neiges. Les randonnées y offrent un paysage martien digne de Star Trek.Les Seychelles ne sont pas en reste car avec ses 115 iles, les touristes ne risquent pas de s’ennuyer. L’Atoll d’Aldabra par exemple est un des plus grands atolls du monde. Il se compose de quatre îles, et une lagune peu profonde. Ces îles conservent une grande population de corail, ainsi qu’une faune et une flore aquatique dense qui vont avec. Vous pourrez y voir plus de 150 000 tortues géantes pouvant atteindre 300kg pour 1m5 de long.  Ce chiffre représente 99% de la population mondiale de cette espèce. Les tortues ne sont pas les seules émissaires de l’ère préhistorique sur Aldabra, on y rencontre également d’autres reptiles comme les lézards ou les Geckos Mercatorius ou Abboti qui vivent dans les Cocotiers.
Grâce à son isolement, elle a été préservée des activités nocives des humains cependant, il est possible de l’approcher. Préparez vos affaires de vacances et partez à la découverte de cet espace protégé, inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Trapèze des Mascareignes et ses richesses maritimes

Les rives et les eaux côtières de l’océan Indien sont reconnues mondialement pour leur richesse biologique, leur éclat naturel et leur grande valeur écologique et économique. Avec certains des récifs coralliens, forêts de mangroves, dunes et herbiers les plus divers de l’océan Indien, la région est l’une des zones océaniques les moins perturbées sur le plan écologique. Cinq des sept espèces de tortues marines du monde vivent là-bas. L’océan Indien génère environ 4,8% des prises mondiales de poissons, cela équivaut 4,5 millions de tonnes de poisson par an.
L’océan Indien héberge environ 38% des espèces de coraux du monde. Ces chiffres ne paraissent pas élevés.  Celles-ci peuvent déjà être en danger. Grâce à ses eaux chaudes et translucides aux poissons tropicaux et coraux multicolores, l’océan Indien représente un terrain de jeu idéal pour les plongeurs.
En famille ou autre, la plongée à l’île Maurice est un excellent moyen de resserrer les liens tout en s’offrant un dépaysement total. C’est un aquarium naturel peuplé de millions de coraux aux couleurs merveilleuses et d’animaux aquatiques étonnants. Durant une sortie en snorkeling ou en plongée sous-­marine, partez à la rencontre des mammifères marins. La biodiversité des fonds marins mauriciens est telle que vous aurez l’impression d’être entré dans un autre monde. Les Maldives proposent également des activités marines attrayantes. Dans un lagon chaud et turquois, vous serez en compagnie du légendaire requin­-baleine. C’est un monstre des mers pouvant atteindre plus de 15 mètres de longueur.  L’archipel possède une biodiversité incroyable. Par la plongée vous connaitrez la raie manta, des bancs de carangues et les plus rares poissons­-écureuils. Autant d’espèces qui vous fascineront.
Les Seychelles constituent aussi un excellent choix. La grande majorité des animaux marins de l’océan indien vivent à Aldabra. Requins, pélagiques, baleines, dauphins, raies Manta et plus de 200 espèces de poissons de récifs se trouvent à l’intérieur et autour de l’atoll. Caranges, Fusiliers arc-en-ciel, poissons porcs-épics, papillons, anges.
Le nombre total d’espèces marines dans la région n’est pas connu avec précision, mais la fourchette estimée est comprise entre 11 000 et 20 000 espèces ou plus.