Découvrez la richesse et la beauté des îles Vanille de l’Océan Indien dans le Trapèze des Mascareignes

TOP
Image Alt

Ile Maurice

L’île Maurice est un État insulaire de l’Océan Indien. Elle se situe à 870 kilomètres à l’est de Madagascar et fait ainsi partie du Trapèze des Mascareignes. Avant son indépendance en 1968, elle fut à maintes reprises sujet des convoitises européennes : hollandaise (1638-1710), française (1715-1810) et anglaise (1810-1968). Ces occupations ont eu des répercussions sur le plan linguistique, le français et l’anglais sont les deux langues officielles, usitées par la majorité des 1 259 838 personnes constituant la population mauricienne. Cette île volcanique de 2 040 km² et ses 177 kilomètres de côtes ceintes par une barrière de corail, ses plages paradisiaques, ses randonnées et son climat tropical dominé par les alizés, ont fasciné ses visiteurs. Ce qui en fait une destination très prisée dans cette partie du globe.

L’île Maurice, une terre riche en histoire

Elle comprend de nombreux sites historiques. A ce propos, Aapravasi Ghat est l’un des endroits qui a marqué le plus l’histoire de l’île. Il se trouve dans la baie de Trou Fanfaron.  L’Aapravasi Ghat est le premier patrimoine inscrit à l‘UNESCO à l’île Maurice en 2006. Il a été construit après l’abolition de l’esclavage. Il était conçu pour accueillir les premiers travailleurs sous contrat. Entre 1834 et 1920, 500 000 immigrants sont venus pour servir de mains d’œuvre dans les plantations de cannes à sucre.  Actuellement, la plupart des Mauriciens sont les descendants de ces travailleurs. Aapravasi Ghat garde toujours quelques vestiges des constructions originales à l’instar des cabinets, des cuisines, un hôpital et des hébergements. Chaque année en novembre, une commémoration officielle y est organisée en l’honneur de l’arrivée des migrants sous contrat.
L’autre site célèbre classé à l’UNESCO à l’île Maurice est le paysage culturel du Morne. Situé sur la péninsule du Morne, cet immense monolithe de basalte est connu non seulement pour sa beauté naturelle, mais aussi pour sa dimension historique. C’est au sommet de ce rocher que des esclaves en fuite se sont cachés, dans des grottes quasiment inaccessibles. Aujourd’hui, le Morne est devenu l’un des symboles majeurs de la lutte contre l’esclavage. Il compte parmi les endroits les plus sacrés pour les Mauriciens. Les archéologues y ont trouvé des preuves de leur présence. Au-delà du caractère historique du paysage culturel du Morne, le site est également marqué par ses magnifiques plages dignes des cartes postales.

L’île Maurice et sa nature exceptionnelle

L’île Maurice présente un taux d’endémisme très élevé. Le nombre des espèces menacées qui s’y trouvent est un des plus fort de la planète. Pour les plantes à fleurs par exemple, le taux est de 90%. Des parcelles protégées existent, où tout est mis en place afin de sauvegarder la biodiversité de l’île. Il y a une grande diversité d’animaux à découvrir : lions, zèbres, autruches, tortues géantes, singes, guépards, 1500 oiseaux dont les fameux pigeons roses. Afin de mieux profiter du potentiel animalier de l’île, il faut se rendre dans les parcs. L’un des plus connu est sans doute le parc de Blue Bay. Sa superficie est de 353 hectares. Depuis 2008, il a été classé site RAMSAR d’importance mondiale. Cette baie est le foyer d’une incroyable biodiversité avec plus de 72 espèces de poissons tropicaux et 38 espèces de coraux (dont le célèbre corail cerveau, un spécimen âgé de plus de 1000 ans et mesurant cinq mètres de diamètre). Il est situé sur la côte Sud-Est. Grâce à ses eaux clémentes et peu profondes, le parc offre des conditions idéales pour diverses activités marines dont le snorkeling et les promenades en bateau à fond de verre. Depuis l’accroissement de l’activité touristique en 1992, ce parc marin a connu une augmentation importante du nombre de bateaux, et c’est pourquoi des bouées d’amarrage ont été installées sur des points stratégiques du site dans le but de limiter la détérioration des coraux par les ancres des bateaux. Maurice rime avec tourisme écologique. Certains parcs sont connus pour attirer les écotouristes.  Il en est ainsi du Nature Heritage Reserve qui est un parc naturel protégé où l’on retrouve cerfs, macaques et petits cochons. Il y a aussi Ebony Forest, parc naturel ludique où les visiteurs sont sensibilisés à la protection des espèces endémiques comme le bois d’Ebène, les oiseaux ou encore les chauves-souris. Cette richesse fait de Maurice un des meilleurs pays touristiques dans l’Océan Indien. Les activités à faire sont nombreuses. Voyager sur l’île, c’est partir à la rencontre d’un autre monde à la fois divertissant et féerique. C’est un trésor du Trapèze des Mascareignes.

Conseils

Destinations