Découvrez la richesse et la beauté des îles Vanille de l’Océan Indien dans le Trapèze des Mascareignes

TOP
Image Alt

Les parcs nationaux de Madagascar

En étant la plus grande île qui constitue le trapèze des Mascareignes, Madagascar est l’une des îles qui possèdent le plus de nombres de parcs nationaux en plus des réserves naturelles. C’est le Madagascar National Parks ou MNP qui prend sous ses ailes les parcs nationaux de Madagascar, le MNP est une association mandatée par l’État et qui a été créée en 1991 afin de gérer les parcs et les réserves de l’île. Actuellement, le MNP gère 43 aires protégées et parmi ces aires protégées on retrouve une dizaine de parcs nationaux, nous allons vous en citer quelques-uns.

Le Parc National de Bemaraha

Le Parc National de Bemaraha est l’un des plus grands parcs nationaux de Madagascar et même de toutes les îles du trapèze des Mascareignes avec une superficie de 157 710 hectares. Le Parc National de Bemaraha se trouve dans la partie Centre-Ouest de Madagascar dans la région du Menabe, ce parc s’étend du Nord au Sud sur une distance de 100km et d’Ouest en Est sur une distance de 40km ; ce parc se différencie des autres parcs par l’existence du Tsingy du Bemaraha dans sa partie sud, les Tsingy sont des champs de falaises déstructurées avec des champs de pics aérés qui se sont formés depuis plusieurs millions d’années. À part les autres espèces comme les oiseaux et les reptiles, le Parc National de Bemaraha contient l’une des espèces endémiques de Madagascar qui est le lémurien.

Le Parc National d’Ankarafantsika

Le Parc National d’Ankarafantsika présente également une vaste superficie avec 135 000hectares, ce parcc se trouve dans la partie Nord-Ouest de Madagascar. En plus des lémuriens et des reptiles comme les caméléons et les serpents, le Parc National d’Ankarafantsika contient environ 100 espèces d’oiseaux, 75 espèces parmi ces 100 sont des espèces endémiques.

Le Parc National de Mantadia Andasibe

Le Parc National de Mantadia Andasibe est un parc national rencontré dans le Centre-Est de Madagascar avec une superficie de 15 480hectares. Ce parc contient 14 espèces de lémuriens à savoir l’Indri-Indri, 51 espèces de reptiles et des poissons d’eau douce. Le Parc National de Mantadia Andasibe forme un joli coin paradisiaque où vous allez trouver un univers forestier embelli par des orchidées rares et des chutes d’eau.

Le Parc National d’Isalo

Le Parc National d’Isalo est le parc le plus apprécié des touristes qui ont déjà visité Madagascar, c’est d’ailleurs le parc le plus visité. Ce parc s’étend sur une superficie de 81 450 hectares, faire une balade dans le parc durant le coucher de soleil est très conseillé, car vous allez voir un paysage exceptionnel. Le Parc National d’Isalo se trouve dans la partie Sud de la Grande île, l’érosion a fait que ce parc présente un massif ruiniforme de l’ère jurassique.

Le Parc National d’Andringitra

Le Parc National d’Andringitra présente une superficie de 31 160 hectares, il est situé dans la partie Sud Est de Madagascar. Le Parc National d’Andringitra s’étend sur des plateaux de basses et de moyennes altitudes, les altitudes moyennes rencontrées dans le parc sont de 650 m, mais c’est aussi dans ce parc qu’on trouve l’un des plus hauts sommets de Madagascar qui est le Pic Boby avec 2 658mètres d’altitude. On retrouve environ 54 espèces de mammifères dans le Parc National d’Andringitra et 108 espèces d’oiseaux, on y retrouve également d’autres espèces rares comme le petit caméléon de couleur noir avec des taches blanches ou de couleur rouge avec des taches jaunes, le mal de ce petit caméléon possède une corne.

Le Parc National de Tsimanampetsotsa

Le Parc National de Tsimanampetsotsa est un parc situé dans le Sud-Ouest de Madagascar, ce parc a été créé en 1927. La convention de Londres de 1933 a ressorti que le Parc National de Tsimanampetsotsa est l’un des parcs rencontrés dans le trapèze des Mascareignes qui préservent les diversités de faunes et de flores de l’Afrique. Ce parc s’étend sur une superficie de 43 200 hectares où l’on retrouve 112 espèces d’oiseaux, la visite de ce parc est plus conseillée entre mars et décembre pour pouvoir observer de meilleurs paysages, de plus, entre les mois d’avril et de novembre, vous pouvez voir des flamants roses dans le lac de Tsimanampetsotsa. Notons que le Parc National de Tsimanampetsotsa est formé en général de zone calcaire et de zone côtière.

Voir aussi